Section du Parti Socialiste de Jouy-Le-Moutier
Section du Parti Socialiste de Jouy-Le-Moutier

Edito du PS Info – Septembre 2015

Le par

Prenant mes fonctions de secrétaire de la section PS, je tiens à remercier d’abord, Pascal LAMIAUD, mon prédécesseur, pour le travail effectué depuis un an. Mes chaleureux remerciements iront ensuite aux électeurs de gauche qui ont soutenu, lors des départementales, Antoine Bonneval et Estelle Meunier, leur donnant 49 % au deuxième tour. Malheureusement cela n’a pas suffi pour gagner le canton.

Ce résultat traduit, cependant, une mobilisation plus forte de nos électeurs, sur notre commune. Encore merci à eux. Mais, la perte de ce nouveau canton reflète aussi la défaite des forces de gauche au niveau national. La forte abstention leur ayant été préjudiciable. Avec ces  temps économiques difficiles et les actions du Gouvernement qui tardent à porter leurs fruits, nos concitoyens ont du mal à « voir le bout du tunnel ».  Pourtant je suis sûr que nous pouvons nous rassembler autour de nos valeurs, la solidarité, la laïcité et l’égalité des chances.

Les 6 et le 13 décembre prochains, nous voterons à nouveau pour élire nos conseillers régionaux. Ce nouvel enjeu territorial est concret. Il s’agit de nos transports, de nos lycées et de l’emploi en Ile-de-France…

Depuis qu’elle gère la Région, la gauche a mené de grandes réformes et lancé des travaux importants, dont le Pass Navigo qui, à partir de septembre, va fixer un tarif de transport unique, à 70 € pour tous (au lieu des 109,50 € actuels, pour les Jocassiens). Il faut poursuivre et accélérer les changements.

La jeunesse durant les années au lycée et pour leurs premiers emplois.Nous voulons une Ile-de-France humaine et dynamique, tout en limitant notre empreinte environnementale,  axée sur :

  • Une meilleure qualité de vie avec des transports en commun et des logements de qualité
  • Le soutien aux entreprises et à l’emploi.

Ce dynamisme régional nous le souhaitons aussi pour notre commune, mais force est de constater qu’il fait défaut à l’équipe en place. Reprenant les projets lancés par la municipalité précédente, elle en freine leur réalisation en les « rognant » ici ou là, quitte à les dénaturer. Bien des modifications sont apportées à ce cœur de ville, mais sans concertation. Le Maire propose des rencontres individuelles, « dans son bureau ». Ce simulacre de concertation traduit-il une crainte du débat public ? Un attachement forcené à « l’individualisme » ?

Un autre choix marque un « nouvel élan » vers le retour en arrière : l’arrêt des activités périscolaires mis en place par la municipalité précédente, sous prétexte de l’austérité financière. Apparemment l’épanouissement de nos enfants n’est pas la  priorité de la nouvelle majorité.

Enfin, lors d’une  prochaine réunion,  nous vous invitons à venir débattre et construire avec nous, notre ville et notre région. Afin de « construire un avenir plus doux, plus serein et plus apaisée » comme le souhaite Claude Bartolone, tête de liste PS aux élections régionales.

Pour tout contact :  jouy-le-moutier.parti-socialiste.fr

 

Le secrétaire de section

Marc De Saint Hubert

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias