Section du Parti Socialiste de Jouy-Le-Moutier
Section du Parti Socialiste de Jouy-Le-Moutier

Fin de mandature : Intervention de Bernard MATHONNAT, président du groupe Avec Vous, Faisons Bouger Jouy

Le par

Monsieur le Maire,
Chers collègues,

Retenu pour des raisons professionnelles dans le cadre du festival organisé avec les principales structures culturelles du département, je ne peux être présent au dernier conseil municipal de cette mandature. Je le regrette vivement.

Mais je tiens, Monsieur le Maire et chers collègues de la majorité comme de l’opposition, à vous exprimer – par-delà les désaccords d’orientation politique qui se sont manifestés – le plaisir que j’ai eu à m’engager avec vous sur notre collectivité durant ces sept années !

Je souhaite que les passes d’armes dont j’ai été le meneur auront eu suffisamment de contenu pour faire avancer la réflexion collective au service de l’ensemble des Jocassiens.

J’ose espérer que l’éthique de l’action politique et de l’engagement associatif, syndical, culturel et d’éducation populaire que je n’ai cessé de défendre est restée perceptible par chacun de vous.

Pour une grande part, ce sont ces raisons et ces exigences, doublées d’engagements professionnels très prenants tant à Gonesse que sur le département, ainsi que des contraintes familiales, qui fondent mon retrait à contrecœur de cet engagement citoyen, étroitement connecté à ma profession.

À ce titre qu’il me soit permis de saluer l’ensemble de mes collègues fonctionnaires territoriaux qui œuvrent au service de cette collectivité, tout particulièrement l’équipe de la direction générale et mes collègues directrices de la médiathèque et du théâtre avec leurs équipes.

J’ai été un « modeste passeur », comme on dit dans le secteur de l’activité culturelle, au service de la construction d’une opposition qui, comme dans toute démocratie, a vocation à devenir majoritaire (sans quoi on tombe dans un régime soviétique !). À ce propos, je tiens à remercier à nouveau les Jocassiens qui m’ont fait confiance lorsqu’ils ont voté pour la liste que j’ai menée lors de l’élection municipale de 2001.

J’espère que, dans ce rôle, je n’aurai blessé personne et, si c’est le cas, je prie les personnes concernées de bien vouloir accepter mes excuses.

Je tiens à remercier l’ensemble des élus de l’opposition pour leur investissement et tout particulièrement les collègues de notre liste avec lesquels j’ai partagé des échanges d’une grande richesse.

Je souhaite à notre ville les développements les plus harmonieux au sein de la communauté d’agglomération, grâce aux synergies que celle-ci crée à travers la complémentarité des communes qui la composent.

Permettez-moi également de présenter à chacun d’entre vous mes meilleurs vœux de santé et de réussite personnelle et familiale.

« Indécrottable » militant et fidèle à mes engagements, je reste à la disposition des responsables chargés de la gestion de notre ville pour d’éventuels avis, s’ils le jugent utile, dans les secteurs où je dispose de quelque compétence : la politique culturelle et socioculturelle, la jeunesse, la politique de la ville.

Monsieur le Maire et vous tous chers collègues, je vous assure de mon meilleur souvenir et vous présente les salutations fraternelles d’un socialiste profondément attaché à la gauche de son parti et au service des plus démunis,

Bernard Mathonnat

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias