Section du Parti Socialiste de Jouy-Le-Moutier
Section du Parti Socialiste de Jouy-Le-Moutier

Edito PS Info Janvier 2006

Le par

Article paru dans PS Info de Janvier 2006

A la suite du congrès du Parti Socialiste tenu au Mans du 18 au 20 novembre 2005, les sections ont été amenées à renouveler leur bureau. Celle de Jouy le Moutier, après s’être prononcée à 58% en faveur du texte de François Hollande, a fait sienne la volonté du congrès de rassembler tous les militants sur des orientations communes, pour mieux les traduire sur le terrain. Notre bureau réunit donc les trois principales sensibilités du parti.
Il y a urgence, en effet, à investir le quotidien pour le changer. La politique n’a de sens que si elle contribue à imaginer et à réaliser  le « vivre ensemble », pour tous et à tous les niveaux, du quartier à la ville, du pays à la planète.
Ce « vivre ensemble » passe par le respect des autres et des règles citoyennes. La violence tue les relations. Elle n’est pas  admissible et doit être réprimée. Cependant « l’action/exaction » d’un côté, la « réaction/répression » de l’autre mènent à la société policière et carcérale, c’est à dire à l’impasse.
Les « maux de notre société » sont à soigner à la racine. La cohésion sociale est une tromperie  si on tient à l’écart des millions de citoyens de tout âge. Le chômage, les familles en détresse, l’échec scolaire et la relégation dans les quartiers « abandonnés » pour certains, c’est l’instabilité pour tous. Si le goût de l’effort est à promouvoir, on n’y parviendra que dans une société plus juste, qui donne vraiment sa chance à chacun.
Or, les choix des deux derniers gouvernements  creusent les inégalités :  dans la répartition des revenus (baisse des impôts pour les hauts revenus) comme dans la distribution des premières richesses que sont le savoir et l’emploi (chute du nombre d’emplois depuis 2001).
Une alternative de gauche devra s’affirmer lors des échéances électorales de 2007 et 2008. Militants socialistes, nous souhaitons y contribuer d’autant plus que Jouy manifeste régulièrement son enracinement à gauche. Mais nous n’y parviendrons que si vous êtes nombreux à nous rejoindre.
Pour agir dès aujourd’hui et à long terme, pour préparer l’avenir ensemble, nous serons heureux de vous accueillir. Afin de faire de 2006, avec vous, l’année de l’espoir et du renouveau.

Gilbert MARSAC
Secrétaire de section

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias