Résultats du deuxième tour à Jouy, la Gauche rassemblée en tête !

Mis en avant

Nous tenons à remercier l’ensemble des jocassiens qui ont apportés leur soutien à la liste de la Gauche rassemblée menée par Claude Bartolone au 2ème tour ce dimanche avec 48.31% des suffrages.

La région a, quant à elle, basculée  mais l’ensemble des élus socialistes veilleront au respect des valeurs que nous portons.

Avec les résultats encourageant sur notre ville, continuons ensemble à défendre notre vision, notre projet d’une ville, d’une Île de France et d’une France Humaine.

Merci à  Valérie Zwilling , candidate aux régionales pour son engagement

Résultats Régionales 13 décembre 2015 JLM

Valérie Zwelling : pourquoi je suis candidate #AvecBartho pour une île de France humaine ?

Mis en avant

Je ressens la région comme notre lieu de vie de proximité dans un monde globalisé. Lieu de vie qui a besoin de cohérence entre tous les territoires dans le domaine du transport, de  l’éducation, de l’environnement et pour l’agriculture en priorité celle de proximité. Aujourd’hui la région voit ses compétences renforcées en matière de développement économiques, de recherche et d’innovation.

Le lien avec les communautés d’agglomération ou siègent chacune des communes du territoire, a été renforcée. Une région humaine c’est une région où chacun à les même chances de développer ses talents.

Cela passe par une égalité de traitement dans l’accès à des transports fiables dans leurs horaires, de qualité. Cela passe aussi par des structures d’enseignement agréables, adaptés et des pratiques culturelles locale qui donnent envie d’étudier, de découvrir, et cela à tout âge, pour que chacun puisse avancer sur le chemin  de  l’égalité des chances. Cela passe également par un accompagnement vers l’emploi et l’accompagnement au développement des activités économiques, pour le rayonnement de l’Ile de France. C’est enfin des territoires agricoles pérennes pour une agriculture de proximité à  renforcer.

Je pense que la région de l’Ile de France dispose de nombreux atout pour que chacun puisse trouver sa place et préparer un monde plus humain. Aussi, m’engager auprès de Claude Bartolone, pour une Ile de France humaine, est à la fois une immense chance et un simple prolongement de ce pourquoi je crois nécessaire d’agir : faire de nos communes d’Ile de France, des territoires humains ou liberté, Egalité ,Fraternité et Laïcité trouvent leurs  épanouissement.

Valérie Zwelling

http://www.uneiledefrancehumaine.fr/

Edito du PS Info – Septembre 2015

Mis en avant

Prenant mes fonctions de secrétaire de la section PS, je tiens à remercier d’abord, Pascal LAMIAUD, mon prédécesseur, pour le travail effectué depuis un an. Mes chaleureux remerciements iront ensuite aux électeurs de gauche qui ont soutenu, lors des départementales, Antoine Bonneval et Estelle Meunier, leur donnant 49 % au deuxième tour. Malheureusement cela n’a pas suffi pour gagner le canton.

Ce résultat traduit, cependant, une mobilisation plus forte de nos électeurs, sur notre commune. Encore merci à eux. Mais, la perte de ce nouveau canton reflète aussi la défaite des forces de gauche au niveau national. La forte abstention leur ayant été préjudiciable. Avec ces  temps économiques difficiles et les actions du Gouvernement qui tardent à porter leurs fruits, nos concitoyens ont du mal à « voir le bout du tunnel ».  Pourtant je suis sûr que nous pouvons nous rassembler autour de nos valeurs, la solidarité, la laïcité et l’égalité des chances.

Les 6 et le 13 décembre prochains, nous voterons à nouveau pour élire nos conseillers régionaux. Ce nouvel enjeu territorial est concret. Il s’agit de nos transports, de nos lycées et de l’emploi en Ile-de-France…

Depuis qu’elle gère la Région, la gauche a mené de grandes réformes et lancé des travaux importants, dont le Pass Navigo qui, à partir de septembre, va fixer un tarif de transport unique, à 70 € pour tous (au lieu des 109,50 € actuels, pour les Jocassiens). Il faut poursuivre et accélérer les changements.

La jeunesse durant les années au lycée et pour leurs premiers emplois.Nous voulons une Ile-de-France humaine et dynamique, tout en limitant notre empreinte environnementale,  axée sur :

  • Une meilleure qualité de vie avec des transports en commun et des logements de qualité
  • Le soutien aux entreprises et à l’emploi.

Ce dynamisme régional nous le souhaitons aussi pour notre commune, mais force est de constater qu’il fait défaut à l’équipe en place. Reprenant les projets lancés par la municipalité précédente, elle en freine leur réalisation en les « rognant » ici ou là, quitte à les dénaturer. Bien des modifications sont apportées à ce cœur de ville, mais sans concertation. Le Maire propose des rencontres individuelles, « dans son bureau ». Ce simulacre de concertation traduit-il une crainte du débat public ? Un attachement forcené à « l’individualisme » ?

Un autre choix marque un « nouvel élan » vers le retour en arrière : l’arrêt des activités périscolaires mis en place par la municipalité précédente, sous prétexte de l’austérité financière. Apparemment l’épanouissement de nos enfants n’est pas la  priorité de la nouvelle majorité.

Enfin, lors d’une  prochaine réunion,  nous vous invitons à venir débattre et construire avec nous, notre ville et notre région. Afin de « construire un avenir plus doux, plus serein et plus apaisée » comme le souhaite Claude Bartolone, tête de liste PS aux élections régionales.

Pour tout contact :  jouy-le-moutier.parti-socialiste.fr

 

Le secrétaire de section

Marc De Saint Hubert

Gilbert MARSAC, Premier des socialistes

Mis en avant

L’élection a eu lieu ce soir , Gilbert MARSAC est et reste le Premier des socialistes pour les Municipales de mars 2014 à Jouy le Moutier.

Un résultat en forme de plébiscite .

Nous sommes aujourd’hui engagés avec Gilbert MARSAC à poursuivre et pérenniser l’action menée depuis 6 ans par l’équipe de la liste Partageons l’avenir.

 

URBANISME : J.C. Veyrine, Maire du « Village » de Jouy le Moutier.

Fidèle au comportement de la droite Jocassienne, depuis la création de la ville nouvelle, le Maire actuel continue de mépriser la « Ville Nouvelle » et ses habitants.

« L’enracinement « dans et pour » le village se retrouve dans tous les choix du premier magistrat, dont l’urbanisme. Tous les projets de réaliser des logements à loyer modéré dans le village (retenus lors de la mandature 2008/2014) sont annulés. Par contre la nouvelle majorité densifie le plateau à tour de bras. En étant dans l’opposition, la droite s’offusquait de la création de 1200 logements. Maintenant qu’elle est aux commandes, elle en prévoit près de 2000, dont 20 à 25% de logements à loyers modérés. Pour le village, seulement quelques dizaines de pavillons de propriétaires seront réalisés. Et, pour le Maire de droite, pas question d’y envisager un seul logement à loyer modéré. Alors que la demande est forte (proximité de la gare RER…).

Le refus de construire 135 logements dans la côte d’Ecancourt relève de la même logique. L’urbanisation de cette côte d’Ecancourt, visible depuis le boulevard, donnerait le sentiment que « la ville nouvelle dégouline » sur ce village. Pour ces élus de droite, abrités derrière de hauts murs, il faut continuer à préserver l’illusion cocon,  d’un bourg de bord d’Oise à l’abri de la concentration urbaine (1). Et ce refus contribue à la densification du plateau. Des Logements de « compensation » seront réalisés sur les Eguerets, les Forboeufs… Loin du village. Ce faisant, ces élus privent ses habitants (du village) de commerces et d’activités qui accompagneraient l’urbanisation de ces espaces.

Même lors des primaires de la droite (20 et 27 novembre), les électeurs de droite, habitants du « cœur de ville »,  sont considérés de « seconde zone ». Pour un parti politique, les primaires représentent, un élément de la vie démocratique. En bonne intelligence, l’accès au bureau de vote devrait leur être facilité. Ce n’est pas le cas à Jouy. L’unique bureau de vote est installé dans le village, dans le LCR en recoin, derrière l’église. Pourtant, en 2012, au 2ème tour de la présidentielle, les électeurs de droite du plateau étaient 2723, pour 621 dans le village (2).

Ces attitudes, additionnées à l’absence totale d’informations sur les changements et les compléments apportés aux projets 2008/2014 confirment le mépris pour les habitants du « plateau ». Ils subiront les conséquences des décisions prises (densification, circulation…). Finalement, des choix arrêtés en fonction de bien d’autres priorités que de construire une ville UNE, tournée vers l’avenir, avec des habitants invités à s’y impliquer.

(1)    Mais pas à l’abri de la circulation… Les élus actuels qui réclamaient, à cor et à cri, une route de contournement avant de construire, accentuent l’urbanisation du PLATEAU, mais oublient de dire où en est le projet de contournement routier.

(2)    Soit, au total, 39.63% pour Sarkozy et 60,37% pour Hollande)

Justice Fiscale et Sociale

Selon l’observatoire des inégalités ( http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=190 ), les comparaisons de salaire net mensuel, 2013, pour un travail à temps plein, sont les suivantes (moyenne de salaire mensuel, par catégorie) :

–        10% des salariés, les moins payés, gagnent moins de 1200€ (1254€ pour les Hommes, 1154€ pour les Femmes)

–        50% des salariés gagnent moins de 1772€ par mois (1882€ pour les H, 1619€ pour les F)

–        Les 1% les mieux payés gagnent 8061€ (9253€ pour les H, 6053€ pour les F)

Ces salaires progressent d’environ 1 à 2% l’an. Indépendamment de l’écart entre H et F (qui devient considérable en haut de hiérarchie), le salaire des dirigeants des 120 plus grandes entreprises progresse, lui, de 10,75% en 2015 (1.842 717€) par rapport à 2014 (1.664 719) (source JDN, journal du net). Le cabinet Proxinvest situe même cette évolution à +20% par rapport à 2014. Cinq d’entre ces 120 patrons ont touché plus de 10 millions d’euros sur l’année.

Dans le même temps, le candidat Fillon veut abolir l’impôt sur la fortune (ISF) et, en contrepartie, instituer 2 points de TVA supplémentaires  (+10% d’augmentation de la TVA, de 20 à 22%). Quand on sait que les bas salaires ne peuvent faire autrement que de dépenser tout leur revenu, ces derniers subiraient donc à plein la baisse de pouvoir d’achat provoquée par cette hausse de TVA.

Au cours des cinq dernières années, la politique de justice Fiscale et Sociale a été tout autre. En allégeant l’impôt sur les bas revenus, pour l’augmenter sur les hauts revenus, le gouvernement a apporté une régulation nécessaire à notre société.

Fiche à suivren 26_fiche_justice_sociale

NON CUMUL des mandats exécutifs locaux pour les parlementaires

En France, en 2012, 82 % des députés et 77 % des sénateurs exerçaient au moins un autre mandat électif, le plus souvent à la tête d’un exécutif local. En Europe cette pratique du « cumul » ne dépasse pas 20 % (Italie 16 %, 15 % en Espagne, 13 % en Grande-Bretagne et 10 % en Allemagne).
Limiter le cumul des mandats vise à : accroître l’implication et la disponibilité des parlementaires dans et pour leur fonction – Restaurer la confiance des citoyens envers leurs élu(e)s, plus disponibles et plus impliqués dans leur fonnction – Eviter les situations de conflits d’intérêt que crée le cumul des mandats – Favoriser le renouvellement du personnel politique…

QUAND ? COMMENT ? voir fiche à suivre

18_fiche_non-cumul